Les 3 clubs féminins de l'Ain en finale des championnats de France

Publié le par Sport-Boules dans l'ain

Le 100%!

Un véritable exploit!

Sensationnel!

Epoustouflant!

Que dire de la journée que nous avons vécu ce dimanche 18 Mars.

Si le club féminin de Saint Vulbas validait assez tôt dans la saison sa présence à la finale des clubs catégorie Elite, pour nos deux autres clubs de national 2 nous retenions notre souffle.

Après avoir validés leurs billets pour les demies finales, le tirage au sort présageait d'un éventuel exploit en évitant la confrontation à ce stade de la compétition.

Le club de Rives de Sâone Dombes Ouest se voyait recevoir une équipe largement à leur portée tandis que la tâche du club Bressan semblait beaucoup plus délicate à Tarare.

Le terrain donna raison à ses prévisions puisqu'à la mi-temps RSDO était déjà en finale tandis que Bourg menait 17 à12.

Une victoire en triple et des bonus défensifs ont suffi pour permettre aux filles de Patrick Piguet de laisser éclater leur joie.

 

Nous aurons le temps de reparler des individualités de chacune, et des résultats réalisés....aujourd'hui il est bon de rendre hommage aux personnes qui se chargent de ces clubs.

Ne voulant oublier personne, on parlera du staff de Patrick Piguet et du staff de Monique Prudent.

Dans un club, il y a  les joueurs qui prennent leurs sacs de boules pour s'entraîner de 19h à 21h et se rendre au match de 12h00 à 20h00, et donner un petit coup de main de temps à autres. 

Mais d'autres acteurs font que le club existe, le coach qui pense toute la semaine que vais-je faire à l'entraînement ce mercredi et au moment où il a trouvé dois tout changer car un ou plusieurs joueurs sera absents. Alors il repense son entraînement. 

Le coach manage une équipe, qui faire jouer, avec qui, quand? Comment dire à ce bouliste qu'il ne jouera pas, comment aider le groupe à mieux appréhender l'importance d'un match, réfléchir à quoi dire et quel moment? 

Toutes ces interrogations, toutes ces réflexions qu'imposent le statut d'entraîneur dépassent largement le temps d'un entraînement et d'un match. Alors oui aujourd'hui nous pensons à Monique et Patrick.

Et demain, à qui penser? A leurs bras droits, leurs dirigeants, leurs sponsors, leurs supporteurs....

 

Nous terminerons juste par rapeller, que ce derby en finale est synonyme d'un double accessit à la Nationale 1!!!!!!!

Commenter cet article